Depuis la fin avril, il y a eu pas mal de changements dans ma vie...

21

 

Et oui, après une licence de Lettres Modernes et un DEUST Métiers du livre et de la documentation, je termine enfin mes études supérieures. Cinq ans au total après le bac, je n'aurais jamais cru que je resterais si longtemps dans le système scolaire ! Moi qui n'aimais pas trop l'école...

Vers la fin mai, j'ai donc enfin eu mes résultats de partiels passés en avril. Bien que me doutant que je validerais mon année, j'étais quand même super contente et soulagée d'avoir la preuve que j'avais officiellement réussi. La mention, c'est un petit plus.

22

 

Bon, ce qui est un peu moins drôle, c'est que lorsque l'on a obtenu son diplôme, on passe du statut "d'étudiant" à celui de "demandeur d'emploi". Comme disaient les Inconnus, je suis "chercheuse", plus à l'ANPE mais au Pôle... le Pôle Emploi ! Faisons gonfler les chiffres du chômage ! Youhouuu !!

Le hic, c'est que Pôle Emploi ne peut pas grand chose pour moi, la plupart des offres d'emplois en bibliothèque ne passant pas par là. Il faut que je consulte plutôt les sites de la fonction publique territoriale ou me renseingne directement dans les mairies. La preuve que Pôle Emploi méconnaît ce type de poste, c'est que quand j'ai créé mon espace personnel et que j'ai dû indiquer à quelle catégorie appartenait mon diplôme "DEUST Métiers des bibliothèques et de la documentation", je n'ai rien trouvé dans la liste qui s'y rapporte vraiment. Pas de "métiers du livre", de "service culturel", ou même de "médiation culturelle" par exemple. Finalement, j'ai opté pour "services divers", c'est ce qui avait l'air de s'en rapprocher le plus.  A croire que le métier de bibliothécaire n'existe pas !

Je vais aussi à la Mission locale. Là-bas, j'ai des conseils concrets bien que j'ai le sentiment qu'ils ne voient pas bien non plus comment ça marche dans la fonction territoriale et en quoi consiste vraiment le métier de bibliothécaire non plus, d'ailleurs. A la première séance, quand j'ai annoncé que j'avais une formation pour travailler en bibliothèque, on m'a dit : 

"- Ah, oui ? Comme dans les collèges et les lycées par exemple ?

- Euh, non. Pour travailler dans le CDI d'un collège ou lycée, il faut être "professeur documentaliste" et donc passer le CAPES, que je n'ai pas. En fait, moi je cherche plutôt en bibliothèque municipale.

- Ah mais ça fonctionne beaucoup avec des bénévoles, non ?"

Bon, en même temps, ce n'est pas très étonnant. En France, la moyenne d'inscrits en bibliothèque est d'environ 13%. Ce qui veut dire qu'une grande majorité de la population ne fréquente pas habituellement ce lieu et même parmi les inscrits actifs, tous ne savent pas vraiment ce que font les bibliothécaires en dehors des heures d'ouvertures, ni les différentes formations qui existent. Je ne suis pas très calée non plus sur d'autres métiers de la fonction publique par exemple. Mais quand des personnes dont le métier est de t'aider à trouver du travail ne comprennent pas ce que tu fais, on se sent un peu seule sur le moment.

23

 

Qui aurait cru que rédiger une lettre de motivation pourrait être aussi ardu pour une fille qui a fait des études littéraires ? Heureusement, là, les agents de Pôle Emploi et de la Mission locale m'ont bien aidé. Mon CV a aussi été remanié. Il n'y a plus qu'à espérer que les candidatures spontanées que j'ai envoyé dans différentes mairies sauront convaincre !

24